Sélectionnez votre langue

Voici comment faire une superbe araignée en ballon !

1
2
3
4
5

Juste à temps pour une décoration d'Halloween, ce tutoriel vous permettra de faire une araignée, non seulement très ressemblante à une vraie, mais qui plus est, de taille assez imposante. Elle fera un carton, c'est sûr !!

Comme je le mentionne dans la vidéo, ce tutoriel ne s'adresse pas vraiment aux débutants car il est un peu technique, cependant il n'est pas non plus totalement inabordable. Autrement dit, pour un débutant ce sera peut-être un peu difficile, mais pas impossible. À vous de voir ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans la section des commentaires.

L'idée de ce tutoriel m'a également été suggéré par Courbin. Vous aussi n'hésitez pas à me suggérer des idées de tutoriel !

signature

Matériel nécessaire

  • 7 ballons à sculpter 260 rouge
  • 1 ballon à sculpter 260 noir
  • 1 ballon classique rouge

Tutoriel Vidéo

Bonjour ! Aujourd'hui je vais vous apprendre à faire une araignée. Mais, une fois n'est pas coutume, ce tutoriel ne s'adresse pas vraiment à des débutants car certaines parties sont un peu technique. Par contre, le résultat est vraiment très réaliste. Allez... Je vous montre tout ça !

Pur faire une araignée rouge avec des yeux noirs, il faut utiliser 7 ballons à sculpter rouge, 1 ballon classique rouge et 1 ballon à sculpter noir. Nous allons commencer par gonfler un ballon à sculpter rouge, à peu près à la moitié, On fait le nœud, et nous allons faire une série de 14 petites bulles à suivre.

On s'assure que le compte est bon : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, et on attache la série de bulles à leur base. Ce qui suit risque d'être un peu technique... Regardez attentivement : à partir du nœud que nous venons de faire, prenez les deux premières bulles qui se font face entre les doigts de votre main, de cette manière. On rabat la grande bulle du segment de ballon restant que l'on force à travers ces deux premières bulles, et on tourne les deux bulles ensemble exactement comme si on faisait un pinch-twist (une bulle-oreille) voilà comme ça.

Et on continue avec chaque paire de bulles qui se suivent. Là on est à la quatrième série de bulles et c'est toujours exactement pareil : on introduit la grande bulle de segments de ballon restant entre deux bulles qui se font face, en poussant un peu l'air pour ne pas gêner le mouvement, et on fait un double pinch-twist (bulle-oreille), Maintenant, pour solidifier le tout, nous allons rabattre la bulle du segment de ballon restant et la faire voyager dans le sens contraire. Elle va tout simplement suivre la rainure des bulles oreilles et partir dans l'autre sens. Donc, faites la tourner de temps en temps autour des bulles et tout ça va sécuriser notre série de bulles-oreille. Cette technique nous permet de faire une suite de bulles-oreille, côte à côte, qui se suivent très solidement, et qui nous permettra d'accrocher les pattes de l'araignée au corps. Voilà ce que vous devriez obtenir à ce stade. Gardez les deux petits bouts de ballon restant, car ils vont nous permettre d'accrocher un peu plus tard les yeux de l'araignée. Nous allons maintenant préparer les pattes de l'araignée. Chaque ballon à sculpter nous permettra de faire deux pattes. Il nous faut donc de la marge des deux côtés du ballon. Pour cela nous allons gonfler le ballon sculpté non pas à l'embouchure du ballon, mais au niveau de la flèche, à un niveau de 3 ou 4 doigts. Nous allons donc utiliser la même technique que nous avons vu avec le papillon et la coccinelle.

Et voilà j'ai une marge de manœuvre aux deux extrémités du ballon à sculpter,

Allez... on continue avec les deux pattes suivantes.

Toujours pareil on s'assure de laisser une marge des deux côtés du ballon.

La troisième série de deux pattes...

Voilà !

Et la quatrième série de deux pattes, toujours pareil, en laissant une marge aux deux extrémités du ballon sculpter. Nous allons maintenant faire les deux petites espèces de mandibules qu'il y a tout près des yeux de l'araignée, que l'on appelle en fait des pédipalpes, pour cela on coupe un ballon à sculpter en deux, mais pareil, on ne va pas le gonfler dès le départ. Il faut laisser une petite marge, donc beaucoup moins importante que pour les grandes pattes, mais on va laisser une petite marge des deux côtés de l'extrémité de cette moitié de ballon à sculpter. Voilà... comme ça ! Allez... maintenant on va assembler tout ça en commençant par les pédipalpes. On divise le ballon en deux parties égales et on introduit le pli du milieu entre la première série et la deuxième série de bulle oreille en partant du nœud.

On continue avec la première série de pattes qu'on divise en deux... Voilà, comme ça !

Toujours pareil, on introduit le pli du milieu entre les deux séries de bulles-oreille suivantes.

Rappelez-vous, il ne faut pas forcer la bulle à travers les bulles-oreille, mais utiliser un mouvement circulaire, comme si en quelque sorte on enroulait cette grande bulle au milieu des deux bulles-oreille. Et on continue comme ça ainsi de suite avec les quatre séries de deux pattes, ce qui va nous faire huit pattes et deux pédipalpes,

Régulièrement, on repositionne nos pattes pour qu'elles soient bloquées de manière la plus harmonieuse possible. Voilà, comme ça ! Vous voyez comment elles sont prises à l'intérieur, elles sont bien bloquées de toutes les côtés,

Allez, on continue ! Donc la troisième série de pattes... et on met la quatrième et dernière série de deux pattes. Voilà ce que vous devriez obtenir à ce stade. Passons maintenant aux yeux de l'araignée. Nous allons diviser le ballon noir à sculpter en trois parties à peu près égales, et on en coupe une partie. On fait un nœud et on gonfle. Alors toujours pareil, on va gonfler en s'assurant de laisser une petite marge des deux côtés de notre bulle. La taille de notre bulle doit correspondre à deux yeux.

Et maintenant, je vais diviser cette petite bulle ovale en deux. Voilà ! Et on va faire des yeux, comme on avait fait par exemple les yeux du lion.

On fait un nœud… deux nœud.

Nous reprenons maintenant notre série de pattes et nous allons attacher les yeux directement devant les pattes. Il faut savoir que l'araignée n'a pas de thorax, ni de tête. Elle a un céphalothorax, c'est-à-dire un thorax et une tête combinées ensemble, d'où sortent les quatre pattes et les deux petits pédipalpes. C'est pourquoi nous attachons les deux yeux directement au milieu des deux pédipalpes. Alors, les petits bouts de ballon noir et les petits bouts de ballon rouge qui restent après les nœuds vont nous êtes très utile. Il suffit de les enrouler autour de la première série de bulles-oreille pour bien bloquer -et c'est important vous allez voir pourquoi après- d'arrimer très solidement les deux yeux au céphalothorax de notre araignée, Prenons maintenant le dernier ballon à sculpter rouge que nous allons gonfler aux trois quarts, pas plus ! Nous allons maintenant attacher ce ballon à l'arrière du céphalothorax entre les deux dernières séries de bulles de pinch-twist (bulle-oreille) que nous avons fait. Voilà, comme ça ! Nous allons maintenant confectionner une grande bulle au niveau des yeux de l’araignée... comme ça !

Et nous allons insérer le pli de cette grande bulle à la base des deux yeux. Comme d'habitude, en effectuant des mouvements circulaires. Voilà... allez, on continue ! On fait un tour, voilà...

Maintenant on fait une deuxième bulle de la même taille qui nous permettra de retourner à l'arrière du céphalothorax de l’araignée, et on va la bloquer au niveau les deux dernières bulles-oreille. Maintenant on retourne notre araignée et on va faire la même chose de l'autre côté. Donc une grande bulle qui nous permet d'arriver jusqu'aux yeux de l'araignée, et on va aussi la faire passer par le pli qu'il y a entre les yeux et le reste du céphalothorax.

Allez, on retourne et on fait une deuxième bulle pour terminer et revenir à l'arrière du céphalothorax, et on bloque le segment de ballon restant au niveau des deux derniers pinch-twists (bulles-oreille). Nous allons maintenant enrouler cette dernière grande bulle autour du céphalothorax en passant entre les deux yeux. Regardez... comme ça... On arrive à l'arrière et on l'attache aux deux dernières pinch-twists (bulles-oreille). Alors, là... j'ai de la chance, c’est tombé juste. Si vous avez trop de ballons, et bien il faudra couper l'excédent de ballon : vous faites une dernière bulle de la bonne taille et puis vous coupez ce qui est en trop. Si vous n’avez pas assez de ballon par contre, il faudra couper le segment de ballon restant et prendre un autre ballon à sculpter rouge juste pour faire cet enroulement. Bon maintenant on arrange bien tout ça pour que les bulles soient à peu près harmonieuses. De ce côté là ce n'est pas très épais, mais de ce côté là, c’est plus épais, donc je vais pousser l'air un peu, pour que ça aille de l'autre côté. Pour qu'elle soit toutes les deux à peu près pareilles. Comme ça... Regardez... Voilà ! Nous allons maintenant gonfler le ballon rond pour faire l'abdomen de l'araignée. Alors pour la taille, à vous de choisir... ça peut être plus ou moins grand. Mais consultez quand même la photo d'une vraie araignée, pour être sûr que les proportions entre le céphalothorax et l'abdomen soit bien respectées. Et nous allons utiliser les deux derniers pinch-twists (bulles-oreille) pour arrimer notre abdomen au céphalothorax ? Alors j'ai commencé par l'embouchure du ballon et maintenant je continue à enrouler le ballon pour que le nœud du ballon rond soit caché dans le pli. Voilà, comme ça... dans le pli du pinch-twist (bulle-oreille).

Bon, ben hé ! On a presque fini !

Nous allons maintenant donner une forme aux pattes et au pédipalpes. Ce qu’on utiliser, c'est très simple : c'est la technique de faire des angles dans les ballons,

Si jamais l'air disparaît complètement de l'angle que vous êtes en train de confectionner, il vous suffit de garder la position de votre main et de repousser l'air vers cet angle en appuyant sur l'extrémité du ballon. Allez, on continue ! Allez, on va faire l'autre côté maintenant.

Alors vous notez que je ne m'inquiète pas de la longueur des pattes, nous allons voir tout ça après. Pour l'instant vous avez des pattes qui sont de tailles un peu différentes selon les marges qu'on a laissées de chaque côté, et si on a bien divisé les grandes bulles en deux au départ.

Alors, vous voyez que de temps en temps je fais non seulement des angles, mais je fais des arrondis aussi, pour reproduire la forme des pattes d'une araignée.

Nous allons maintenant nous assurer que toutes les pattes sont à peu près à la même taille, et pour cela nous allons choisir le ballon le plus court de toutes les 8 pattes. Voilà, celui-là ! Ce que nous allons faire, c'est que nous allons re-comprimer un peu d'air dedans et faire un nœud. Et nous allons maintenant utiliser cette patte comme gabarit pour la taille de toutes les autres pattes. Forcément comme c'est la plus petite, toutes les autres vont être trop grandes et il nous suffira de les raccourcir. Alors pour couper une bulle il faut pas couper en plein milieu de la bulle, il faut couper à un endroit de la bulle où il n'y a pas de pression : par exemple juste au bord d'un nœud, comme je viens de le faire.

Allez, on continue toujours. On prend toujours modèle sur une patte qui est de la bonne taille... voilà ! On n'hésite pas à prendre plusieurs fois la bonne taille, et on coupe, toujours là où il y a le moins de pression pour ne pas que ça explose.

Là pour pouvoir couper sans exploser la bulle, je repousse tout l'air en arrière, et je crée une surface de latex qui ne soit pas sous pression afin que je puisse la percer.

Allez on continue, toujours en respectant le gabarit du départ.

Et on finit... par le dernier pédipalpe.

Alors il faut savoir que les araignées peuvent avoir jusqu'à 8 yeux et des fois il y en a même qui n’en ont pas du tout. Pour celle-ci, nous allons en faire 4. On reprend le ballon noir que nous avions utilisé auparavant, et on coupe ce qui reste en deux. On fait un nœud pour pouvoir gonfler dedans. Ah ben lui… ben c'est l'extrémité, donc il n’y a pas besoin de faire de nœud. Allez, on les gonfle tous les deux juste au bout et on fait un nœud. Donc vous devriez avoir un côté tout court... une marge toute courte et une marge un peu plus longue.

On fait pareil avec l'autre ballon.

Et l'idéal c'est de couper la chute la plus courte. Gardez le bout de latex le plus long qui nous servira à bloquer les yeux dans le céphalothorax. Et vous allez voir que de chaque côté d'un œil et d'un pédipalpe, il y aura un petit endroit pour bloquer cette seconde petite bulle. Le résultat est là... notre petite araignée est terminée ! Et bien voilà j'espère que ce tutoriel vous a plu, je vous dis à bientôt pour une autre leçon… avec Môssieur Ballooooooon !!!

Je n'ai pas encore terminé le pdf du guide photo, qui devrait être prêt très prochainement. Cependant je voulais que vous puissiez déjà avoir la vidéo le plus tot possible, à temps pour ce long week-end d'Halloween.

Allez, amusez-vous bien !!

signature

Aucune opinion sur "Comment faire une araignée en ballon ".

Laissez votre commentaire

En réponse à Some User