Apprendre à sculpter les ballons ?  C'est facile !

Et le p'tit toutou ?  C'est le B.A. BA de la sculpture sur ballon !

Il était donc tout naturel pour ce premier tutoriel vidéo, que Môssieur Ballon choisisse cette sculpture mythique pour vous enseigner quelques concepts élémentaires de la sculpture sur ballon.

Par exemple, il est essentiel d'apprendre à gonfler un ballon correctement et de contrôler au mieux la pression de l'air tout au long de la confection de la sculpture (sinon elle risque d'exploser ou au contraire, de se défaire toute seule).

Et bien entendu, vous apprendrez à confectionner la toute première forme de base de la sculpture sur ballon : la bulle (et sa variante allongée : la "saucisse").

Pour débuter, une version simpliste de la sculpture du petit chien en ballon vous permettra de faire vos premiers pas sans trop de difficultés. Puis, après avoir eu la possibilité de vous entraîner en même temps que Môssieur ballon (en pausant la vidéo si nécessaire), une version améliorée de la sculpture du petit chien en ballon vous permettra de perfectionner votre nouvel art.

Writing Pad Transcription de la vidéo : Initiation à la sculpture sur ballon 1 - Le toutou

Et bien, chose promise, chose due !

Môssieur Ballon a décidé de partager ses secrets avec vous.

Nous allons commencer, bien sûr, par le B-A-BA des sculptures sur ballon, nous allons apprendre à faire le petit chien.

Alors, première chose... nous allons gonfler ce ballon, mais pas jusqu'au bout !

Vous voyez, je laisse à peu près... Allez, quatre doigts !

Quatre doigts... allez, je peux même le dégonfler un peu et je fais mon nœud.

Et... Alors, ne vous inquiétez pas, je vais aller assez vite.

Je vais aller assez vite, mais après on va reprendre tout ça à zéro.

(Môssieur Ballon fait le petit chien en sculpture sur ballon)

Et ce qui reste... c'est le p'tit chien !

Alors que je recommence le p'tit chien. Je vous rappelle qu'il faut gonfler un ballon, et laisser à peu près quatre doigts non-gonflés !

Alors, (on fait) une saucisse... deux saucisses... trois saucisses... en s'assurant que les deux dernières saucisses soient de la même taille.

Donc, si elles ne sont pas de la même taille, il faut ne pas hésiter à recommencer.

Mettez-les côte à côte (pour vérifier), appuyez (au niveau de) leur base et tournez les deux dernières saucisses plusieurs fois (ensemble sur elles-mêmes).

Et là, vous verrez (apparaître) la tête du chien et les deux oreilles.

Ensuite, le cou... ça sera une petite boule, tout simplement !

Alors, pour faire nos saucisses, si vous vous posez la question, il suffit d'appuyer... d'appuyer (sur) le ballon, et de le tourner en même temps, tout simplement !

Là, pour être sûr que les deux pattes soient de la même taille, j'appuie et je tourne (les deux saucisses) côte à côte, et là, je suis sûr qu'elles sont de la même taille.

On continue !

De temps en temps j'appuie sur le ballon, pour pousser l'air dans la réserve.

Le p'tit ventre... une patte arrière... deux pattes arrières... on redresse tout ça... et voilà le p'tit chien !

Comment est-ce que nous pourrions améliorer ce petit chien ?

Et bien tout d'abord, nous pourrions lui donner des petites formes un peu plus arrondies, car c'est un ballon mais tout est absolument droit (trop rigide, trop guindé) !

Donc, déjà, regardez... en faisant cette petite chose (manipulation)... je vais donner une petite forme (courbée à la) queue à mon chien !

Ensuite, le ventre, pareil... il suffit de faire une petite pression comme çà, et vous voyez que ça lui fait un p'tit ventre, qui est bien sympathique !

(Môssieur Ballon va maintenant faire une variante pour la tête du toutou)

Toujours comme (pour) la première version du p'tit chien, on appuie au milieu des deux oreilles, on tourne !

Mais là, au lieu de laisser les deux oreilles dessus, ça, c'est le style... on va dire... berger allemand... nous allons (maintenant) faire le style cocker, qui a ses deux oreilles qui descendent.

Alors nous allons nous servir du nœud, que nous allons étirer, et que nous allons coincer à la base des deux oreilles !

Ensuite, cette partie là, nous allons la coincer en tournant et en écartant les deux oreilles.

Alors çà c'est tout de suite un petit peu plus compliqué, mais vous voyez que ça fait une tête de chien un petit peu différente.

Alors, pour mieux le reconnaître on va faire son nez (et) ses yeux... et voilà !

Alors au travail, maintenant je vais en faire un à une vitesse normale, et vous allez essayer, de le faire en même temps que moi.

Si vous y arrivez... et bien, vous êtes très proche du stade professionnel et vous devriez considérer non seulement vous amuser, mais en faire un métier !

Normalement, ça prend à peu près une petite minute au maximum, pour faire un chien comme ça, peut-être même quelques secondes.

Alors vous verrez, qu'au fur et à mesure, je contrôle (la pression de) l'air qu'il y a dans le ballon.

Et, c'est vraiment la différence entre un débutant, et quelqu'un qui a plus l'habitude: c'est le contrôle (de la pression de) l'air des ballons.

Si vous ne le contrôlez pas,deux choses peuvent se passer...

Voilà le p'tit chien !

Si vous ne contrôlez pas l'air du ballon, deux choses peuvent se passer : Ou bien le ballon sera trop gonflé et il explosera, ou alors, ce sera le contraire, il ne se tiendra pas et il se défera.

Voilà!

Qu'avons-nous appris avec le petit chien ?

Et bien, nous avons appris plusieurs choses.

D'abord nous avons appris qu'il ne faut jamais gonfler le ballon jusqu'au bout. Il faut toujours laisser une petite réserve d'air.

Au fur et à mesure que vous manipulez le ballon et que vous faîtes des nœuds, l'air remplira la place qui lui est réservée à la fin du ballon.

Deuxième chose, nous avons appris à faire des 'saucisses'. Pour faire une saucisse, il suffit d'appuyer (sur le ballon) et de tourner !

Troisième chose, nous avons appris qu'il faut juste tenir le début et la fin du ballon, et ne pas s'inquiéter du milieu, ce qui vous permettrait de faire un chapelet de saucisses sans jamais que ça s'en aille.

Pas besoin d'aller dans ce sens là, et de faire comme ça... Là, c'est très compliqué, n'est-ce pas ? Pas besoin, il suffit de faire le début, et la fin !

Qu'avons-nous appris d'autre ? Nous avons appris à faire des petites bulles. Ce sera très important pour la fin .

Une petite bulle, c'est une saucisse de taille réduite. Un petit knacki !

Voilà !

Ensuite, une dernière chose, un conseil, contrôlez-bien (la pression de) l'air !

Le problème des débutants, c'est que souvent, le début du ballon va être (trop) gonflé à (en) craquer, mais à la fin, il y aura encore de la place pour de l'air.

Ce qu'il faut faire, c'est au fur et à mesure appuyer sur le ballon, comme ça, tout simplement !

Et voyez, quand j'appuie sur le ballon la réserve se rempli... Regardez !

Donc, au fur et à mesure, on fait une saucisse, une deuxième saucisse, une troisième saucisse... et là, on appuie un petit peu sur le ballon, pour être sûr que la pression soit la même au début et à la fin (de la sculpture en ballon).

Entraînez-vous, et je vous dis : À bientôt ! Pour notre prochaine leçon... avec Môssieur Ballon !

 

Document-pdf Fiche PDF avec photos détaillées de chaque étape

 

Les techniques de base de la sculpture sur ballon, utilisées dans ce tutoriel :

N'hésitez pas à revenir sur ces techniques que vous devrez un jour parfaitement maîtriser. Entraînez-vous régulièrement... Et qui sait si vos sculptures de ballon ne seront pas un jour exposées au palais de Versailles ?

 

Autres ressources intéressantes :

La sculpture sur ballon et quelques concepts de base :

 

 

 

 

 

 

Important! Sauf indication contraire, tous contenus visuels et rédactionnels publiés sur le site de Môssieur Ballon sont placés sous licence Creative Common, Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions. Vous pouvez les utiliser et les reproduire librement, à condition d'en attribuer clairement la paternité à Môssieur Ballon en fournissant avec chaque reproduction un lien hypertexte vers sa source d'origine sur mossieur-ballon.com.